En principe, la nature fait bien les choses et nettoie elle-même les eaux usées : c’est l’autoépuration.

Mais cette même nature est débordée. Plus de 80% des eaux usées générées par l’activité humaine sont déversées dans les cours d’eau et les océans sans aucun traitement, ce qui conduit à leur pollution.

Une mauvaise disposition des eaux usées peut générer de nombreuses conséquences dont :

  • Des maladies hydriques humaines : le choléra, la dysenterie, la fièvre typhoïde, la poliomyélite, les hépatites A et E et la diarrhée font partie des maladies hydriques les plus fréquentes.
  • Des coûts importants dans la décontamination de l’eau potable.
  • Augmentation des algues bleu-vert dans nos plans d’eau qui cause des gastroentérites, maux de tête et irritations de la peau.
  • Eutrophisation des milieux aquatiques (régression et mortalité des espèces aquatiques)
  • Les animaux de ferme porteurs de maladies…

Les solutions System O)) sont écologiques et sécuritaires pour l’environnement.

À l’épreuve des saisons, elles sont économiques à l’achat et à l’utilisation, demandent peu ou pas d’entretien et ont une longue durée de vie.

Vous n’aurez pas à vous soucier de changements de médias filtrants, de pièces mécaniques à réparer ou remplacer, de frais d’électricité ou des frais d’inspection annuelle importants.

Vous pouvez désormais traiter vos eaux usées sans soucis.

1. Choisir un concepteur pour obtenir une étude de caractérisation du site. (Un test de sol évalué par un technologue ou ingénieur)
2. À la réception de l’étude, discuter avec le concepteur des types d’installations qui conviennent à vos besoins.
3. Choisir la meilleure option en termes technique, écologique et économique.
4. Faire exécuter les plans & devis selon votre choix.
5. Obtenir le permis relatif à l’installation septique choisie, auprès de la municipalité.
6. Choisir parmi des installateurs qualifiés en fonction de trois soumissions au minimum.
7. Donner un mandat de surveillance de chantier.

Évidemment, tout dépend du type de sol, du terrain en place, de l’accessibilité au terrain, de la région et du nombre de chambre(s) à coucher. À titre d’exemple, pour une maison avec 3 chambres à coucher, vous devriez obtenir une soumission qui varie entre 12 000 $ et 16 000 $ tout inclus (fosse septique, System O)), sable filtrant, remplissage, etc.)

Les conduites Advanced Enviro))Septic en polyéthylène sont garanties 20 ans par le manufacturier.

Un effet cheminé, entre la ventilation de l’évent de toiture et celle du système, aspire les odeurs, principalement de la fosse septique, vers le haut. S’il y a des odeurs, elles pourraient provenir d’un évent de toiture bouché (exemple par la neige et la glace), ou par des vents qui poussent la ventilation de la toiture vers le bas. Ces situations se reproduiraient quelque soit le type de système septique utilisé.

La technologie existe depuis 1987 aux États-Unis et les systèmes installés il y a plus de 30 ans sont toujours en parfaite condition et traitent toujours aussi écologiquement.

Seule la fosse septique avant l’installation System O)) doit être vidangée.

La réponse simple est non.

Nous vous invitons à consulter le DBO))Clic – Les boues sur notre blogue pour une réponse plus approfondie.

System O)), c’est un concept de diverses solutions de chaîne de traitement épuratoire certifiées. Advanced Enviro))Septic, c’est le coeur et la technologie passive de toutes ces solutions.

Oui. Installée dans une membrane étanche, une solution System O)) peut recueillir l’eau à la sortie de l’installation septique et rejeter dans un égout ou cours d’eau (là où la règlementation le permet).

Oui, les conduites seront placées perpendiculairement à la pente. En tranchées, à un maximum de 30 %.

Il n’y a pas d’entretien à compléter. Par contre, le ministère de l’Environnement exige un suivi annuel. Les frais pour une installation System O)) se situent autour de 90 $. Si votre terrain le permet, vous pouvez choisir des solutions System O)) en système de distribution et d’infiltration (SDI) ou en installation conventionnelle repensée (ICR) qui ne nécessitent aucun suivi!

Nous recommandons que vous fassiez deux nettoyages par année (printemps et automne).

Pour apprendre comment le nettoyer, et en apprendre plus sur son role et utilité, consultez le DBO))Clic – Les préfiltres sur notre blogue.

Non, il n’y a pas de mécanique, la ventilation se fait naturellement et ne génère aucun bruit.

Tous les herbacés sont permis. Si vous voulez faire un jardin, vous pouvez faire pousser des concombres, tomates, haricots et courges, mais vous devez éviter à tout prix de faire pousser des légumes-racines. Les arbustes permis sont : potentille, spirée, weigela, airelle fausse-myrtille (bleuet), berbéris, azalée, rhododendron. En aucun cas, vous devez faire pousser un arbre sur votre installation.

Non, surtout pas. Nous vous invitons à lire le DBO))Clic – Les additifs sur notre blogue pour mieux comprendre pourquoi.

Si vous désirez vraiment donner une meilleure santé à votre fosse de façon écologique, versez-y du lait ou du yogourt périmé (ou ouvert depuis trop longtemps). Sortez le yogourt ou le lait du frigo environ 24 h à l’avance.

Il faut rappeler qu’il n’y a pas d’entretien pour une installation System O)). Par contre, le gouvernement du Québec exige une inspection annuelle pour chaque technologie de traitement secondaire avancée. Il vous en coûtera ±90 $ taxes incluses. L’inspecteur, formé par DBO Expert, viendra entre mai et août et avertira le propriétaire 48 h à l’avance, si demandé. Il viendra vérifier les piézomètres et autres fonctions du système afin de s’assurer de son bon fonctionnement. Ainsi, il pourra faire des recommandations qui vous seront laissées sur un accroche-porte.

Vous n’aurez tout simplement pas de suivi de votre installation septique par un de nos inspecteurs tel qu’exigé par l’article 3.3 du règlement Q-2., r. 22. Votre municipalité pourrait vous envoyer un avis de vous conformer sous peine de recevoir une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 $. De plus, vous perdrez votre garantie 20 ans du manufacturier.

Le système doit rester aéré en tout temps, par contre, une petite balançoire pour enfant n’écrasera pas le système et peut être installée. Vous pouvez nous contacter en cas de doute.

Absolument. Par contre, les bouchons de piézomètres et l’échantillonneur doivent demeurer accessibles pour les inspections. L’évent peut être raccourci l’été en ras le sol tout en préservant l’accès à une aération complète. Il doit être rallongé à ±1,5 m dès l’hiver (s’assurer que ce ne soit pas enseveli sous la neige).

Toujours pas trouvé la réponse?

Communiquez avec notre service à la clientèle. Il nous fera plaisir de répondre à votre question.
Foire aux questions 1

Vous voulez en apprendre plus?

Pourquoi ne pas jeter un oeil sur les articles DBO))Clic, ou se présenter à un événement où nous serons présents ?