L’écoulement de l’eau à travers le sol est difficilement observable sur le terrain, mais une compréhension du comportement de l’eau à travers les différentes couches de matériau qui composent un élément de traitement ou d’épuration pourrait mieux orienter les décisions prises dans la préparation de plans et devis d’une installation septique, tout en cadrant avec la réglementation locale en vigueur.

 

Suite à notre toute récente collaboration avec Alexandre Cabral, ing., Ph. D., professeur à l’Université de Sherbrooke à la faculté de génie civil et expert en mécanique des sols et géotechnique environnementale, nous partageons certains constats développés lors des recherches effectuées sur l’écoulement de l’eau à travers divers types de sols dans un contexte de traitement des eaux usées décentralisé avec infiltration.

L'écoulement de l'eau à travers le sol - DBO))Clic 1
Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, la perméabilité à l’eau d’un matériau n’est pas une constante, mais plutôt une fonction de la succion dans le matériau.

La conductivité hydraulique

La conductivité hydraulique des sols est un paramètre très important dans la conception d’un système septique avec infiltration. Lorsque le sol est saturé, il démontre la plus grande perméabilité à l’eau. Contrairement à ce que l’on aurait pu croire, la perméabilité à l’eau d’un matériau n’est pas une constante, mais plutôt une fonction de la succion dans le matériau, aussi appelée capillarité.

la capillarité

La capillarité est créée par la tension superficielle qui se développe à l’interface des matériaux en présence d’humidité (Introduction à la géotechnique, Holtz et al.). Des forces d’attractions sont présentes et forment des ponts capillaires entre les grains du matériau. C’est d’ailleurs grâce à ce phénomène qu’un sable humide peut maintenir une certaine structure. Ceci permet entre autres la construction de châteaux de sable!

 

Par contre, lorsque ce même matériau est complètement inondé ou complètement sec, ces forces d’attractions deviennent négligeables, résultant en un matériau sans capacité de maintenir une structure; le château de sable s’effondre.

 

C’est ce phénomène qui permet également à un matériau de retenir l’eau ou de la laisser s’écouler, en fonction de sa teneur en eau. C’est pour cette raison que la conductivité hydraulique d’un matériau n’est pas une constante, mais qu’elle varie en fonction de son taux d’humidité.

en conclusion

La conductivité hydraulique des matériaux utilisés est souvent celle dans des conditions de saturation, alors que la réalité est bien différente. Bien qu’il s’agisse de concepts qui ne sont généralement pas appliqués dans la conception d’installation septique, la compréhension de l’écoulement de l’eau demeure un élément fondamental dans l’établissement des normes, règlements et des guides de bonnes pratiques. Ces informations pourraient aussi permettre de mieux guider une décision lorsqu’une situation particulière est rencontrée sur le terrain.

 

Pour une explication plus approfondie, vous pouvez accéder au document technique à ce sujet ci-dessous.

Vous voulez en savoir plus?

Nous avons enregistré le webinaire offert gratuitement par DBO Expert et Écohabitation le 9 mars 2021.

 

D’une durée d’une heure, le Professeur Cabral et l’ingénieur de DBO Expert, Miguel Almassy, discutent ensemble de l’écoulement de l’eau dans le sol dans un contexte du traitement autonome de l’eau usée domestique.

Lire la vidéo

Laisser un commentaire