Traitée naturellement...

Un système de traitement passif comme System O)) fait intervenir des processus qui existent souvent à l’état naturel dans l’environnement. De cette manière, il ne requiert pas ou peu d’entretien – incluant la vidange de conduites ou le remplacement de média filtrant – et ne demande pas d’apport énergétique.
forme-verte-bg@2x
pour les projets en présence de zones sensibles

De l'eau, de l'eau et encore de l'eau !

Si vous n’avez pas les égoûts de la ville, vous avez obligatoirement une fosse septique pour recueillir les eaux usées de votre résidence. Mais à elle seule, elle ne peut pas gérer la quantité d’eau quotidienne qu’une famille produit – les douches, les toilettes, le lave-vaisselle, la laveuse – ouf! C’est beaucoup de litres d’eau par jour qu’il faut remettre sainement dans l’environnement.

La fosse retient les solides, mais les liquides doivent être distribués, traités et infiltrés dans le sol – et c’est là que les solutions System O)) entrent en compte. Ce sont les seules qui distribuent, traitent et infiltrent les eaux en une seule activité.

Vive les bactéries !

Le traitement de l’eau se fait par des bactéries aérobies et anaérobies qui s’installent sur le pourtour des conduites perforées  au coeur des installations septiques System O)). Ces deux types de bactéries se nourrissent des polluants dans l’eau et se contrôlent l’un l’autre pour éviter que la biomasse prenne trop d’ampleur et doive être vidangé.

Conduite pour traitement des eaux usées utilisant des bactéries
Comment ça fonctionne? 1

Un nid douillet de sable

Le sable filtrant qui recouvre les conduites fait partie intégrante de l’installation septique. Son rôle est de permettre le passage de l’eau à une vitesse spécifique; assez lentement pour permettre aux bactéries de faire leur travail, et assez vite pour ne pas inonder. Sa composition granulaire est donc très distinctive, et très importante.

Une grande respiration

Les bactéries fonctionnent selon deux modes respiratoires, soit aérobie et anaérobie. Le mode aérobie étant l’environnement majoritairement désiré, les solutions System O)) sont donc ventilées, c’est-à-dire qu’il y a un apport d’air continu à l’intérieur des conduites. L’air rentre par l’évent de l’installation et sort par l’évent de plomberie de la maison, situé sur le toit. Les odeurs de la fosse septique sortent donc vers le ciel, et non vers la porte patio.

Comment ça fonctionne? 2

Normes et certifications

Systèmes de traitement autonomes des eaux usées résidentielles, norme en vigueur à travers le Canada et gérée par le Bureau de normalisation du Québec.

Systèmes de traitement autonomes des eaux usées résidentielles, norme en vigueur à travers le Canada et gérée par le Bureau de normalisation du Québec.

Procédé de traitement des eaux usées par filtre compact, avis technique de la Commission Chargée de Formuler des Avis Techniques (CCFAT) du Centre scientifique et techique du bâtiment (CSTB), en vigueur en France.
Systèmes de traitement autonomes des eaux usées résidentielles, norme en vigueur aux États-Unis et gérée par la National Sanitation Foundation.
Le marquage CE confère le droit de libre circulation sur l’ensemble du territoire de l’Union européenne.

Petites installations de traitement des eaux usées jusqu’à 50 habitants, norme en vigueur en Europe et accordée par CEBEDEAU, le Centre d’expertise en eau de la Belgique.